RDC : Félix Tshisekedi instruit le gouvernement d'organiser les états généraux des entreprises de l'Etat

Conseil des ministres


Le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est revenu dans sa communication faite à la réunion du conseil des ministres du vendredi 21 juin 2024, sur la nécessité d'instaurer le "Contrat de mandat et de performance dans les entreprises de l'Etat" . 

Selon le compte rendu du porte-parole du gouvernement, le chef de l'État a procédé à cet effet à l'évaluation de son instruction donnée lors de sa communication à la 96ème réunion du Conseil des Ministres du vendredi 28 avril 2023, au cours de laquelle il avait exprimé sa préoccupation sur la redynamisation du modèle d'évaluation de la performance des entreprises du Portefeuille de l'Etat qui, chaque année, signait des contrats de performance avec les mandataires de l'Etat au sein de ces entités. 

Il a, d'après la même source, relevé que la méthode d'évaluation des entreprises, utilisée lors de l'exercice 2023 par le ministre du Portefeuille en s'appuyant sur les critères fondés sur le chiffre d'affaires, la valeur ajoutée et le résultat net, à montré ses limites.

En conséquence, Félix Tshisekedi a instruit le gouvernement d'organiser les états généraux des entreprises du Portefeuille de l'Etat, en vue de poser le diagnostic de chacune d'elles et d'y proposer les plans de redressement avec les objectifs à court, moyens et longs termes qui permettront de faire signer à chaque mandataire, un contrat de performance adapté aux difficultés financières, techniques et opérationnelles de chaque entreprise.

"Eu égard à l'efficacité des dispositifs à mettre en place pour assurer le suivi et l'évaluation des activités de nos entreprises, le Président de la République a relevé la nécessité de la tenue des états généraux des entreprises du Portefeuille de l'Etat, en vue de poser le diagnostic de chacune d'elles et d'y proposer les plans de redressement avec les objectifs à court, moyen et long termes qui permettront de faire signer à chaque mandataire, un contrat de performance adapté aux difficultés financières, techniques et opérationnelles de chaque entreprise", peut-on lire dans le compte rendu du porte-parole du gouvernement.

Et d'ajouter :

« Considérant que les entreprises du Portefeuille y compris les Établissements et Services publics devraient être la colonne vertébrale de l'activité économique et industrielle de notre pays, le Ministre du Portefeuille a été chargé, ainsi que les Ministères sectoriels concernés, de se pencher sur la question et de proposer dans un délai de 30 jours des solutions idoines".

D'après toujours ce document, la Première Ministre, quant à elle, devrait en assurer la coordination.

« En ce qui concerne les divergences constatées de plus en plus entre Mandataires, PCA-DG ou encore DG-DGA tendant à paralyser la vie des entreprises publiques et établissements publics et rendant inefficace leur action et impactant sur leurs résultats, le Premier Ministre a été encouragée à clarifier, au regard des textes légaux et réglementaires en vigueur, les rôles et les attributions des différents Mandataires et d'envisager un séminaire de réflexion afin de permettre à chacun de s'imprégner de son rôle effectif", renseigne le compte rendu du conseil des ministres.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Église catholique en France : un abbé accusé d'agressions sexuelles par sept femmes
  • Guerre du M23 : quand la communication officielle de la RDC entretient le flou sur le rôle de l'Ouganda
  • Syrie: le président Bachar el-Assad prêt à rencontrer son homologue turc sous conditions


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments