img

Top News

Trending

Politique

Photo d'illustration

C'est ce mercredi 22 mai 2022 que Jules Kalubi Muyamba, dit Munyere a été arrêté par la police nationale congolaise pour incitation à la haine tribale sur les réseaux sociaux en citant les  adresses et les noms ciblés de quelques ressortissants du Rwanda habitants à Kinshasa.

Mains menottées avec les larmes coulant aux yeux, Jules Munyere a imploré l’intervention du président de la République afin qu'il retrouve sa liberté du fait qu'il a lancé une campagne de collecte des fonds en faveur des Forces Armées. Il signale être tout le temps au service du parti présidentiel (UDPS nrl) pour son redynamisation.

« Je me suis battu pour la redynamisation du parti. Aujourd’hui, je suis arrêté. J’ai été dans toutes les communes de Kinshasa. Le parti se meurt. Aujourd’hui, je suis arrêté pour des choses qui n’ont pas d’importance. J’ai lancé un fonds au profit des FARDC. Les gens envoient déjà l’argent qui doit être remis au ministre de la défense. Président, je suis ton communicateur. Le parti se meurt. Je suis parti dans plusieurs villes du pays, on m’a dit que le parti se meurt », déclare cet homme appelé Jules Munyere cité par nos confrères de média en ligne Actualité.cd.

Le commissaire provincial de la police ville de Kinshasa, Sylvano Kasongo précise que cet animateur du parlement debout de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS)Tshisekedi) sera transféré ce jeudi au parquet pour qu'il réponde de ses actes devant la justice.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate