img

Top News

Trending

Politique

Jean-Marc Kabund/ Photo de tiers

L'ancien vice-président de l'assemblée nationale de la République Démocratique du Congo Jean-Marc Kabund a été mis sous mandat d'arrêt provisoire, ce mardi 9 août 2022, à Kinshasa après des heures d'audience au parquet près la Cour de cassation. 

À sa sortie de l'audition, peu avant le début de la procession de l'escorte policière vers la prison centrale de Makala, le surnommé "Maître Nageur" a l'air souriant balançant deux doigts en l'air, signe que nombreux attribuent au Sphynx de Limeté, défunt père de l'actuel président Félix Tshisekedi.

Dans une vidéo devenue virale, on peut apercevoir la foule accompagner Jean-Marc Kabund dans cet exercice plus vulgarisé par le parti politique UDPS qu'il a eu à diriger avant de changer de casaque avant d'être radié, il y a quelques mois. 

À l'heure qui l'est, les commentaires pleuvent dans tous les sens et  d'aucuns estiment que l'ancien président de l'UDPS se préparerait à ce scénario depuis sa prise de position contre le régime Tshisekedi et son refus d'obtempérer à  la demande du bureau de l’Assemblée nationale. 

Ce qu'il faut se rappeler, à deux reprises, Jean-Marc Kabund a catégoriquement refusé de répondre à l’invitation du président de l'assemblée nationale, Christophe Mboso. Des correspondances croisées alimentaient le débat d'un véritable bras de fer entre un opposant et les partisans du pouvoir. 

"Je ne saurais accompagner le bureau de l’Assemblée nationale de la 3ème législature dans une forfaiture qui s'apparente à une messe noire déjà dite consistant à me museler et à violer de manière spectaculaire mes droits en tant qu'élu du peuple", a rétorqué Jean-Marc Kabund dans sa récente lettre adressée au bureau de l'Assemblée nationale. 

En sûr, la suite de sa saga judiciaire recadrera les spéculations qui gagnent les sphères  politique et sociale en RDC.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate