Nord-Kivu : l’UNICEF dénonce les cas de violence sexuelle contre des enfants et femmes

Photo d’illustration Electionnet


Dans un communiqué de presse parvenu à ELECTION-NET-COM ce vendredi 19 mai 2023, l'UNICEF a appelé à une intensification urgente et significative des interventions et du financement pour répondre au nombre croissant de cas de violences sexuelles signalés contre des enfants et des femmes dans la province du Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Nord-Kivu : l’UNICEF dénonce les cas de violence sexuelle contre des enfants et femmes

''L’UNICEF fait appel à une action urgente pour répondre aux niveaux alarmants de violence sexuelle contre les filles et les femmes dans l’Est de la RDC. Les signalements de violences basées sur le genre (VBG) contre les filles et les femmes au Nord-Kivu ont augmenté de 37 % au cours des trois premiers mois de 2023 par rapport à la même période il y a un an, selon le groupe de coordination VBG de la province. Plus de 38 000 cas de VBG ont été signalés pour toute l'année 2022 dans le seul Nord-Kivu. Dans la plupart des cas, les survivants ont déclaré avoir été attaqués par des hommes armés et des hommes déplacés à l'intérieur et autour des camps'', peut-on lire dans ce communiqué.

Il a, été souligné par ailleurs que les enfants et les femmes qui cherchent refuge dans des camps se retrouvent plutôt confrontés à davantage d'abus et de souffrances.

Grant Leaity représentant de l'UNICEF en RDC a fait savoir que la recrudescence des violences sexuelles contre les enfants est horrifiante, avec des rapports selon lesquels certains dès l'âge de 3 ans ont été exploités sexuellement.

''Ce signal d'alarme devrait nous choquer, nous rendre malades et nous pousser tous à l'action'', a-t-il déclaré.

Ces activités amorcées par l'UNICEF

Dans ce communiqué, il a été rappelé que l'UNICEF a intensifié ses activités de prévention et de réponse. Et ce, en fournissant des services médicaux et psychosociaux essentiels aux filles et aux femmes touchées dans les quatre plus grands camps de déplacés près de Goma. 

En collaboration avec la Division provinciale des affaires sociales et en partenariat avec Heal Africa , l'UNICEF a également créé des espaces sûrs pour les filles et les femmes dans les camps de déplacés, où des psychologues, des travailleurs sociaux professionnels et des travailleurs parasociaux communautaires formés identifient et prennent soin des enfants et des femmes dans le besoin, en les orientant vers des services supplémentaires au besoin. 

Ainsi, pour protéger les filles et les femmes, l'UNICEF appelle de toute urgence à une intensification significative des services pour prévenir et répondre à la violence sexuelle dans et autour des camps de déplacés ; l'arrêt de l'exploitation sexuelle à grande échelle des filles et des femmes ; et le démantèlement des sites identifiés dans et autour des camps où se produit l'exploitation sexuelle. 

Et lance également un appel plus général aux donateurs pour une assistance accrue à la population vivant dans les camps de déplacés, en particulier pour un meilleur accès à l'eau et à des installations sanitaires sûres, et une fourniture accrue de services de santé, d'éducation et d'aide alimentaire.

''déjà été victimes de déplacement'', a déclaré Grant Leaity.

Notez que depuis début mars 2022, plus de 1,16 million de personnes ont été déplacées par les affrontements entre les parties au conflit au Nord-Kivu. Près de 60 % des personnes déplacées vivent dans des sites surpeuplés et des abris collectifs juste à l'extérieur de Goma, la capitale provinciale, où les risques de violence sexuelle sont extrêmement élevés.

 L'UNICEF s'est dit également conscient des niveaux très élevés d'exploitation sexuelle des enfants dans plus de 1 000 sites à l'intérieur et autour des camps de déplacés. Tout en précisant que l'impact sur la santé physique et mentale des filles et des femmes est incommensurable et durable. Selon le groupe de coordination VBG, environ 1 survivante de violences sexuelles sur 4 a besoin d'un soutien médical et psychologique spécialisé.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • RDC : "le budget national multiplié par quatre en cinq ans et la dette doublée", Noël Tshiani évoque le pourquoi
  • RDC : un député libéré de la prison de Makala après près de 4 ans d'incarcération
  • RDC/élections des gouverneurs: la panique d'Augustin Kabuya

  • Post Tags


    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments