img

Top News

Trending

Éducation

Photo d'illustration

À Buhuri, une des localités du groupement de Kisigari en territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, plusieurs établissements scolaires n'ont pas encore débuté les activités en dépit de la rentrée scolaire qui a été lancée sur l'étendue du territoire national depuis le 5 septembre 2022. 

Mbusa Mukanda Aimé, un des notables de Rutshuru précise à Election-net-com qu'à cause des déplacés cantonnés dans les salles de classes suite à la guerre du M23, plusieurs écoles de Rutshuru ne sont pas opérationnelles. Il s'agit de : EP BUHURI,EP NZirimwe, École maternelle de BUHURI, Complexe scolaire Bushandaba, Institut Ntamugenga, École gardienne Ntamugenga.

Il a par ailleurs souligné que même les écoles voisines de BUHURI/NTAMUGENGA qui n'ont pas encore débuté avec les activités suite à cette situation d'insécurité, il s'agit de l'Institut kasenyi, EP Tarika, EP 2kavumu, EP Mugosi et EP 2 la patience, toutes des écoles de la localité de Ntamugenga en groupement de Bweza.

Il a, en outre, indiqué qu'il y'a  d'autres déplacés qui ont quitté l'Ouganda qui sont présentement à Nyongera/RWASA à 2 km sur la route KIWANJA-ISHSASHA, et sont jusqu'à présent sans assistance.

Dans tous les camps de déplacés s'observe la carence en eau potable, médicaments et autres éléments de première nécessité, explique t-il.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate