Kinshasa : les sanctions prises contre le journaliste Louis France réévaluées

Journaliste Louis France. ph de tiers


C'est ce vendredi 26 mai 2023 que les hauts conseillers du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication étaient en plénière pour réévaluer les mesures conservatoires prises contre la chaîne de télévision (CML13TV), l’animateur de l’édition spéciale Libre Opinion, ainsi que les invités. 

Après des débats houleux, il ressort ce qui suit : 

- La diminution du nombre de jours de suspension de la chaîne de 45 jours à 30 jours ; 

- L’Augmentation du nombre de jours de suspension de l’animateur, de 72 jours à 90 jours ; 

- Un embargo de 90 jours sur les médias émettant à Kinshasa aux invités, les députés Daniel Safu et Mike Mukebayi. 

Par la même occasion, le CSAC a demandé une bonne collaboration des médias pour l’application stricte de ces mesures. 

Pour avoir tenu des propos déplacés à l'endroit du chef de l'État, Félix Tshisekedi, après la marche de l'opposition du 20 mai dernier, le député provincial Daniel Safu en fuite, le député national Mike Mukebayi à Makala ainsi que la chaîne de télévision CML13 émettant sur TNT, ont été frappés d'embargo médiatique par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC). 

Il s'agissait, plus précisément, de la suspension, pour une durée de 45 jours, de la chaîne CML13 TV. Le journaliste Louis France Kuzikesa, patron de CML13, avait également été interdit de passage dans tous les médias de la RDC pour une durée de 72 jours avant d'être alourdi à 90 jours.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • RDC : voici le programme des obsèques de l'époux de Marie-Ange Mushobekwa
  • RDC : MSF et Kinshasa s'activent dans la prévention des inondations
  • RDC : ces deux ministres, premiers à être convoqués à l'assemblée nationale


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments