img

Top News

Trending

Société

Santé

Courrier des lecteurs

Le ministre Muyaya et les syndicats de médecins. Ph de tiers

Le ministre de la communication et médias Patrick Muyaya a reçu en audience publique le syndicat national des médecins du Congo, ce jeudi 1er septembre 2022 dans l'enceinte de son ministère.

En grève depuis le mercredi 6 juillet 2022 et après plusieurs négociations, le syndicat s'est décidé d'approcher le porte-parole du gouvernement pour un échange et le dépôt de leur mémorandum.

Après douze minutes d'entretien avec deux délégués syndicaux, les docteurs Senga Luamba (SGA de Synamed en charge de la logistique) et Patrick Boloko (Secrétaire exécutif provincial), le ministre a adressé un message de réconfort aux manifestants membres du Synamed et leur a promis de faire rapport au Chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi et au Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde. 

"Je vous remercie pour la considération. Parce que vous étiez en assemblée générale et vous êtes venus chez moi, j'ai arrêté ce que je faisais pour vous recevoir. Cela fait 15 ans depuis que je suis de très près vos questions. Je connais tous les syndicats des médecins et la plupart de ces animateurs. Ils m'ont fait part de vos revendications et ont compris que j'étais au courant de vos problèmes. Il s'agit des avantages qui ont été supprimés entre autres, le logement et le transport. Je vais porter votre message au gouvernement et comme nous avons conseil des ministres demain vendredi, le ministre de la santé publique présentera vos problèmes et moi, je reviendrai dessus. Car, la place des médecins est dans les hôpitaux et non, dans la rue. Nous nous sommes vus et nous gardons contact. Vous devez savoir que toutes vos revendications ne  préoccupent pas seulement le ministre de la santé, hygiène et prévention, le Président de la République et le Premier ministre", a déclaré le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya Katembwe. 

Et de poursuivre : "Au niveau de notre gouvernement, à part l'armée et la police, il y a les médecins, les enseignants de l'enseignement supérieur et universitaire et ceux de l'enseignement primaire, secondaire et technique qui sont prioritaires. Toutes ces trois catégories sont en grève et nous cherchons à trouver des solutions de manière progressive. Bien avant cette grève, le gouvernement a mécanisé certains médecins et les nouvelles unités ont été régularisées. Ne considérez pas que le gouvernement est de mauvaise foi. Considérez plutôt que vous avez un allié de plus en dehors du ministre de la santé". 

Après leur échange à battons rompus avec le ministre Muyaya, les deux représentants du Synamed se sont confiés à la presse pour faire comprendre à l'opinion tant nationale qu'internationale, le sens de leur démarche en ce jour. 

"Nous sommes les délégués du Synamed. Nous ne sommes pas venus voir le ministre de la communication et médias. Nous sommes plutôt venus voir le porte-parole du gouvernement pour lui présenter la situation que vivent les médecins actuellement, surtout parler de la meilleure voix possible de nos soucis. Le ministre Patrick Muyaya a été très attentif et a promis de porter notre voix auprès du gouvernement. Nous lui avons remis un mémorandum après une petite marche spontanée et espérons avoir une suite favorable dans un futur proche", a dit Senga Luamba -SGA de Synamed en charge de la logistique. 

Il convient de signaler que le gouvernement Sama Lukonde a dans sa politique privilégié le dialogue avec les différentes couches socio-professionnelles pour apporter tant soit peu les solutions aux problèmes de l'ensemble de la population congolaise. 

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate