img

Top News

Trending

Sécurité

Guterres et Félix Tshisekedi/ Photo de tiers

La situation sécuritaire dans la partie Est de la République Démocratique du Congo a été au centre d'un échange téléphonique entre Félix Antoine Tshisekedi et le secrétaire général des Nations-Unies Antonio Guterres ce mardi 21 juin 2020.

Cet entretien téléphonique intervient 24 après la tenue du conclave de Nairobi où des décisions pouvant contribuer à la stabilisation de l'Est de la RDC, ont été adoptées par les Chefs d'État qui ont pris part à ces accises.

Visiblement, Félix Antoine Tshisekedi recherche le soutien du numéro 1 de l'ONU. Et ce, après avoir obtenu l'accompagnement des Chefs d'État de l'EAC à Nairobi.

''La situation sécuritaire dans la partie Est de la RDC a été au centre d'un entretien téléphonique, cet après-midi, entre le Chef de l'État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et M. Antonio Guterres, Secrétaire Général des Nations Unies'', a écrit la présidence sur son compte Twitter.

Pendant ce temps les rebelles du M23 soutenus par l'armée rwandaise (RDF) continuent à occuper Bunagana, en territoire de Rutshuru au Nord-Kivu. En dépit de la demande d'un cessez-le-feu exprimée par les chefs d'État de l'EAC, ces terroristes continuent les atrocités dans cette partie de le République. 

Dans un communiqué signé ce mardi 21 juin 2022, ce mouvement rebelle a salué la tenue de ce conclave de Nairobi, tout en indiquant à l'opinion que les populations civiles ont commencé à regagner Bunagana depuis le Lundi 20 juin 2022.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate