img

Top News

Trending

Société

Sécurité

Économie

Actualités

ILLUSTRATION

Le dossier sur les activités minières illicites dans la Province du Haut-Uélé a été évoqué lors du Conseil des ministres du vendredi 12 aout par le chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi.

Selon le compte-rendu de cette réunion, le Président de la République a rappelé que ces pratiques violent les dispositions du Code Minier relatif à l’éligibilité, à l’exploitation artisanale et celles relatives aux aires protégées. D’où son instruction aux ministres concernés, de stopper ces pratiques.


 
«Le Président de la République a été informé des activités minières illicites dans la Province du Haut-Uélé, où il est signalé la présence des sujets étrangers exploitant les minerais d’or au moyen d’engins lourds. Ces activités minières illicites s’effectuent soit dans les zones d’exploitation artisanale, en complicité avec les coopératives minières qui laissent les étrangers accéder avec des engins lourds sur les sites pourtant réservés exclusivement à l’exploitation artisanale et aux nationaux, soit dans les périmètres de recherches non encore transformés en permis d’exploitation ou encore dans les aires protégées. Le Président de la République a rappelé que ces pratiques violent les dispositions du Code Minier relatif à l’éligibilité, à l’exploitation artisanale et celles relatives aux aires protégées », a dit le porte-parole du Gouvernement, Patrick Muyaya.

 Tout en rappelant ses instructions données lors de la 29ème réunion du Conseil des Ministres en rapport avec la lutte contre la fraude minière, notamment la poursuite de l’identification des périmètres de recherches où s’effectuent les activités minières illicites, et compte tenu de la recrudescence de ce phénomène dans la partie Est de notre pays :

 « Le Président de la République a instruit le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières à prendre des mesures urgentes pour stopper, sans délai, ces exploitations illicites. L’implication étroite de la Ministre d’Etat, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux ainsi que de la Ministre des Mines a été requise par le Chef de l’Etat, afin d’initier une mission d’enquête sur les activités illicites dans cette partie du territoire national et de lui faire un rapport, assorti des recommandations, lors du premier Conseil des Ministres du mois de septembre prochain », indique le compte-rendu.

Notez que suite à ces exploitations illicites des minerais dans la province du haut-Uélé, un sujet chinois a connu la mort la semaine dernière, lors d’un éboulement d’une mine.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate