Haut-Katanga : un prophète et  conseiller au ministère des hydrocarbures tué à Lubumbashi

Photo d'illustration


Il s'appelait Jérémie Monga dit Doxa, jeune prophète et ancien étudiant de l'Institut Supérieur des Statistiques de Lubumbashi qui a perdu la vie la nuit de dimanche à lundi au Karavia plateau dans la commune annexe.

Selon des témoignages concordants, l'homme aurait été lynché par des motocyclistes qui l'ont confondu à un anaqueur au profit de la pénombre de la nuit.

"Il a pris un taxi-moto.Et en descendant, comme il tentait de sortir l'argent de sa poche, le motard a cru qu'il voulait lui faire une piqûre paralysante dont les motards sont victimes. Et directement, on ne sait par quel signal, il y a eu beaucoup de motards qui l'ont entouré et l'ont sérieusement molesté", explique un témoin.

Dans son etat agonisant,  l'infortuné a été jeté devant un commissariat de la police pour son incarcération." À la police, les agents de l'ordre ont décliné toute responsabilité estimant que ce cas devrait être acheminé dans un hôpital et non à un commissariat de police", poursuit la même source.

Cependant, rien de semblable à un outil tranchant n'a été trouvé ni sur lui moins encore dans son sac. Tout porte à croire que les motivations de son meurtre par ses bourreaux doit être lié à autre chose. L'affaire fait toller à Lubumbashi, plusieurs associations invitent déjà la famille à porter plainte contre inconnu, car ce qui choque le plus, c'est l'image devenue virale sur les réseaux sociaux où on voit le jeune homme lié avec un habit et un policier à côté sans pour autant intervenir.

Le jeune prophète nouvellement marié est fils du pasteur Robert MONGA, représentant légal suppléant de la 30 ème CPCO Kinshasa. Il a travaillé comme conseiller au ministère des hydrocarbures et celui de la défense.

Powered by Froala Editor


Post Tags


leave a reply

Comments