img

Top News

Société

Sécurité

Éducation

Actualités

Ph d'illustration

Actuellement dans la ville de Lubumbashi, d'ailleurs comme sur l'ensemble de la province du Haut-Katanga, la gratuité ne l'est que de nom. Plusieurs écoles perçoivent des frais sans délivrer des preuves de paiement. Une pratique suggérée par des comités des parents " au nom de " l'intérêt supérieur "des enfants.

"C'est au nom de la sauvegarde de l'éducation de nos enfants que nous donnons volontiers cette petite contribution afin de motiver les enseignants car les enseignants étaient hyper démotivés par la gratuité qui ne fait par leurs affaires " a expliqué la mère d'un élève dans une école conventionnée catholique

Et c'est contre des pratiques que l'inspection provinciale de l'enseignement va en guerre.

"La gratuité  l'enseignement de base est effective et non négociable, c'est en substance l'essentiel de la communication de Nicolas Nyange Bizi aux chefs d'établissements scolaires de la province éducationnelle Haut-Katanga 1. Les autorités éducationnelles ont tapé du point sur la table pour faire respecter la politique nationale de l'enseignement.

''Nous avons la mission d'asseoir la gratuité et lutter contre les anti valeurs. Nous avons constaté qu'à partir d'aujourd'hui, les chefs d'établissement se sont engagés, qu'ils vont entrer dans le bateau du changement. Parce-que les anti valeurs sont devenues leur seconde nature. On a rappelé aux chefs d'établissement les 19 balises. On ne dirige pas l'école vaille que vaille. Ces balises constituent la boussole pour l'année 2022-2023. Nous espérons que le Haut-Katanga va occuper sa place au soleil, comme meilleure province éducationnelle du pays''.

Des mesures préventives seront appliquées à tout celui qui va déraper ont ajouté ces responsables de l'enseignement dans la Province.

''Vous savez très bien, on ne peut pas sanctionner sans sensibiliser. Voilà pourquoi nous avons tenu a organisé ces genres de réunion, sensibiliser les chefs d'établissement au changement, afin qu'ils comprennent les bienfaits de cette gratuité, les efforts fournis par le gouvernement jusqu'ici pour cette gratuité de l'enseignement primaire et sanctionner tous les anti valeurs qui font rage dans notre sous-secteur de l'Epst Haut-Katanga'' a conclu le proved.

Pour rappel, après sa descente organisée à l'institut Lemera de la sous-division de Lubumbashi 5 le mercredi 16 novembre 2022 pour la vérification des faits dénoncés concernant le monnayage du contrôle des dossiers des candidats finalistes, l'Inspecteur Principal Provincial, M. Nicolas Nyange avait fermement décidé de suspendre l'inspecteur Kizito  Kabeya Kayembe.

Il est reproché à Monsieur Kizito, la perception de deux cents mille francs congolais lors du contrôle des

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate