img

Top News

Économie

Actualités

Photo d'illustration droits tiers

Plus rien ne va entre le Direction Générale de Douanes et Accises(DGDA) Haut Katanga et les revendeurs des véhicules dans la ville de Lubumbashi.

Depuis la fin de la semaine du 06 au 12 Novembre 2022, le directeur provincial de cette régie financière s'est livré à un contrôle systématique des parking de vente des véhicule. 

L'objectif de la brigade douanière que dirige le Sous-Directeur Narcisse PHAMBU,qui mène l'action est de vérifier la régularité des déclarations des véhicules vendus dans les parkings.

"Les véhicules les plus visés sont ceux qui entrent par des voies poreuses de la frontière et cela s'appelle la contrebande"  assurent des sources à la DGDA.

Cette opération n'est pas du tout du goût de revendeurs des véhicules à Lubumbashi. Ces derniers dénoncent la procédure estimant que la DGDA est appelée à effectuer le contrôle à l'entrée des véhicules et non dans l'agglomération.

Portés par le député provincial Vital Nsunzu, les déclarants et revendeurs des véhicules ont rencontré le ministre provincial de l'intérieur pour exprimer leur mécontentement face à cette situation avant que ça dégénère.

Un compromis a été trouvé lundi entre les 3 parties. La DGDA, le Parquet général ( qui fait partie de l'opération) et les vendeurs des véhicules importés. Un moratoire d'un mois leur a été accordé pour payer les dûs à l'état congolais . 

En contrepartie ils sont autorisés à travailler à l'issue de l'opération d'identification des véhicules et leurs situations fiscales.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate