loader
img

Top News

Environnement

Photo d'illustration

Le XVe Congrès forestier mondial, qui est  l’occasion pour les nations de  débattre sur  l'actualité visant à définir comment les forêts peuvent aider à répondre et à s’adapter aux changements climatiques, à lutter contre la désertification, à protéger la biodiversité, et à résoudre d’autres questions environnementales mondiales, aura lieu ce lundi 2 au 6 mai 2022 à Séoul.

Cet événement mondiale ne pouvait passer inaperçu en  République démocratique du Congo (RDC), deuxième poumons de l'humanité avec sa forêt équatoriale.

Au nom de son pays, l'opposant Martin Fayulu a dénoncé le fait que "la RDC a perdu 490.000 hectares de forêt tropicale primaire en 2020". Il l'a fait savoir via son compte Twitter.


"Alors que le Congrès Forestier Mondial se réunit aujourd’hui, j’attire l’attention sur le fait que selon Global Forest Watch, la RDC a perdu 490.000 hectares de forêt tropicale primaire en 2020", a-t-il dit et de proposer :

" Au-delà de la bonne volonté, seul un cadre juridique contraignant peut y mettre fin", poursuit-il.

 Le Congrès forestier mondial est la conférence la plus influente du secteur forestier, elle sert de plateforme mondiale dans laquelle les membres de la communauté internationale peuvent se rassembler et formuler des recommandations et des déclarations sur les principales questions forestières.

Le thème du XVe Congrès forestier mondial est "Construire un avenir vert, sain et résilient avec les forêts".

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate