RDC : vers l'éradication du VIH/SIDA

Image d'illustration


Des avancées significatives sont notées dans le secteur sanitaire en République Démocratique du Congo, particulièrement en ce qui concerne la lutte contre le VIH/SIDA. C'est ce que révèle les agences du gouvernement américain œuvrant en République Démocratique du Congo et impliquées dans le Plan présidentiel des Etats-Unis de lutte contre le VIH/Sida (PEPFAR), notamment l'agence des Etats-Unis pour le développement international , bureau santé (Usaid Health), le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC), ainsi que le Programme de santé intégré de l'USAID (IHP).

« La RDC par rapport aux objectifs proches qui visent à mettre fin au VIH/Sida d'ici 2030, nous sommes dans une bonne dynamique parce qu'aujourd'hui les nouvelles infections au VIH sont en revue, nous comptons de moins en moins des personnes qui s'affectent par le VIH grâce notamment aux traitements antirétroviraux. Pour améliorer la qualité des prestations nous travaillons grâce à l'appui du PEPFAR à la digitalisation du système d'information, non seulement au niveau du ministère de la santé mais particulièrement par rapport aux suivis et évaluations à la gestion des données dans le cadre de la lutte contre le VIH. », indique le coordonnateur du Programme National Multisectoriel de Lutte contre le Sida (PNMLS), le docteur Aimé Mboyo.

Cependant, un membre du PEPFAR, le Dr Olivier Kalombo souligne ceci : « Le PEPFAR a investi plus de 100 milliards de dollars américains en 21 ans. Et le retour de cet investissement c'est 25 millions de nouvelles infections qui sont prévenues et aussi beaucoup d'enfants qui naissent séronégatifs grâce à l'appui que le Pepfar donne au service de maternité pour le dépistage des femmes enceintes séropositives. Au niveau de la RDC jusqu'à la fin du mois de décembre nous étions à-peu-près 209.000 personnes vivant avec le VIH qui reçoivent à vie les antirétroviraux (ARV) et qui ont une qualité de vie semblable à la nôtre. Et beaucoup de personnes ont eu accès au dépistage grâce au Pepfar et nous estimons cela autour de 6 millions de Congolais. Par cette occasion, ils ont su leur statut sérologique et ceux qui sont positifs ont pris des précautions pour prévenir la transmission du VIH sida. ».

Notons que le Plan d'urgence présidentiel des États-Unis de lutte contre le VIH sida (PEFPAR) lancé depuis 2003, est une initiative internationale du gouvernement américain pour sauver et améliorer la vie des personnes infectées ou exposées à l'infection du VIH. /SIDA.

MI

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • RDC : voici les bienfaits de la vaccination chez les enfants
  • Goma : de nouveaux travaux de pavage des rues lancés par le gouverneur militaire
  • Kwilu : des miliciens Mobondo tués à Mubenga


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments