RDC : Martin Fayulu oublie la guerre de la vérité des urnes

Martin Fayulu. PH de tiers


Comme le pardonner est le fait d'"oublier" les offenses lui causait, Martin Fayulu Madidi candidat malheureux à l'élection présidentielle de 2018 a profité de la visite apostolique placée sous le signe de la réconciliation du Pape François à Kinshasa (RDC) pour tourner définitivement la page de la vérité des urnes concernant le scrutin présidentiel passé qui a porté le candidat de l’UDPS à la magistrature suprême.

Le président national de l’ECiDé qui a toujours revendiqué sa victoire, dit avoir pardonné à ceux qui ont selon lui "volé la victoire du peuple" et s'engage pour les transparentes en 2023.

"Je remercie le Pape François d’avoir éclairé le monde sur la situation sécuritaire, sociale et politique de la RDC. J’ai accordé le pardon à ceux qui ont volé la victoire du peuple. Je suis engagé pour des élections transparentes, impartiales et apaisé en 2023", a-t-il annoncé.

Il sied de rappeler que dans son discours du mardi 31 janvier dernier, Pape François a appelé les Congolais à favoriser des élections libres, transparentes, crédibles, étendues davantage aux femmes, aux jeunes et à des différents groupes, aux groupes marginalisés, la participation aux processus de paix (…).

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • RDC: Twitter va retirer les anciennes certifications à partir du 1er avril
  • RDC/Sécurité : voici ce que fait Jean-Pierre Bemba depuis sa nomination
  • RDC : la tenue des élections dans les zones contrôlées par les rebelles confirmée par un conseiller de Tshisekedi


  • leave a reply

    Comments