Nord-Kivu : Le vagabondage des militaires interdit à Goma

Goma, dans le noir. Ph de tiers


Au cours d’une parade judiciaire, mardi 16 avril au palais de justice militaire de Goma, le premier président de la cour militaire du Nord-Kivu, colonel magistrat Kabeya-Hanu-Ben, a mis en garde contre le vagabondage des soldats dans cette ville.  

Le colonel magistrat Kabeya a appelé les militaires de sa juridiction à l’observance des lois du pays et de la discipline. 

Tout militaire en divagation, sans ordre de mission, portant l’arme et en tenue des FARDC, qui tombera dans les griffes de la police militaire, sera sévèrement châtié et subira la rigueur de la loi, a averti cet officier devant d’autres responsables de la justice militaire.

« Si tu abandonnes ton poste et tu pars te promener avec armes et tenue, sans autorisation, si les patrouilleurs te trouvent, que ça soit la nuit ou le jour, ils vont t’arrêter (...) Et quand tu seras devant nous, tu seras puni sévèrement », a-t-il déclaré.

Selon lui, la justice militaire va sévir contre les militaires indisciplinés qui insécurisent la population.

Depuis quelques semaines, la ville de Goma ainsi que le territoire voisin de Nyiragongo font face à une insécurité grandissante, caractérisée notamment par des tueries, vols et kidnappings.

En moins d’une semaine, une dizaine de personnes ont été abattues dans la ville de Goma.

Avec Radio Okapi 

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Flash : un bandit armé tué au nord de Goma
  • Nyiragongo : le chantier de l'abattoir public de Munigi abandonné, avant la fin des travaux
  • Beni : exaltation après le départ du capitaine Anthony Mwalushay

  • Post Tags


    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments