img

Actualités

Le regroupement politique Arc-en-ciel du Congo (ACC) désapprouve la violence enregistrée depuis le début de la semaine au sein de l'Université de Kinshasa. Dans un communiqué publié ce samedi par le service de communication du candidat président de la république Jean Philibert Mabaya, le chef de file de la plateforme dont une copie est parvenue à election-net.com,l'ACC demande aux autorités de retirer les policiers commis à la garde du campus universitaire qui auteurs de bavures enregistrées ces derniers temps. Ci-dessous, l'intégralité du communiqué de presse.

L’ACC a appris avec consternation la mort par balles des paisibles étudiants qui exerçaient leur droit de manifestation sur le campus de l’Unikin. A travers son Président, l’ACC hausse le ton et condamne avec la toute dernière énergie cette barbarie orchestrée de nouveau par les forces de l’ordre. L’ACC ne peut plus accepter que nos propres services de sécurité continuent à ôter gratuitement la vie humaine à ceux qu’ils sont sensés sécuriser. L’ACC invite les autorités de la police Nationale Congolaise à diligenter une enquête pour non seulement connaître les auteurs de ces crimes, mais également de leurs infliger des sanctions exemplaires afin de dissuader tout celui qui tenterait d’user de son arme pour tuer les innocents. L’ACC demande aux autorités compétentes d’interdire aux policiers envoyés sur le campus universitaire pour mission de sécurisation ou de rétablissement de l’ordre, l’usage des balles létales.L’ACC s’associe à la douleur qui frappe les familles éplorées et leur présente ses condoléances les plus attristées.

ACC

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate