img

Actualités

Internationale

Après plusieurs jours de suspense dans un pays à fleur de peau, enfin le président américain Joe Biden a prêté serment ce mercredi 20 janvier. Il devient le 46e président des Etats-Unis. Sa colistière, Kamala Harris, entre dans l’Histoire en devenant la première femme noire à accéder à la vice-présidence.

Biden affirme qu'il sera le président de tous sans exception, "Je sais que parler d'unité peut sembler comme un fantasme fou. Les forces qui nous divisent ne sont pas nouvelles (Mais) nous avons surmonté la crise, le chômage, le 11 septembre. Grâce à l'unité. L'histoire montre la voie de l'unité. Nous pouvons nous voir en voisins. Sans unité il n'y a pas de paix, pas de progrès, seulement de la rage, de la fatigue, pas de la nation, seulement du chaos. C'est notre moment historique de crise. Nous devons vivre ce moment en tant qu'États-Unis d'Amérique. Nous n'avons jamais échoué en Amérique. En ce moment, à cet endroit, recommençons à nouveau, écoutons-nous les uns les autres, montrons du respect les uns pour les autres. Le désaccord ne doit pas mener à la désunion. Je serai le président de tous les Américains".

Nous devons ramener l'Amérique

"Le rêve de justice pour tous ne sera plus retardé. Nous devons restaurer la sécurité de l'Amérique. Il faut beaucoup plus que des mots. Il faut l'unité. Ici, au Capitole, toute mon âme s'y trouve. Aujourd'hui, toute mon âme y est. Nous devons ramener l'Amérique, unir les gens, unir notre Nation, et je demande à tous les Américains de me rejoindre pour cette cause."a-t-il de nouveau déclaré dans un pays profondément divisé avant de poursuivre :

"Pour lutter contre les ennemis, la colère, l'extrémisme, la violence, la maladie, le chômage, l'impunité. Nous pouvons faire des choses importantes, redresser les torts, éduquer nos enfants dans des écoles sûrs, reconstruire la classe moyenne, nous pouvons reconstruire la justice sociale."

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate