img

Actualités

Internationale

Société

Le gouvernement américain a enfin abandonné sa menace au coeur d'une controverse ,celle de priver des visas aux étudiants étrangers dont les cours sont restés en ligne jusqu'à la rentrée, à cause de la pandémie du coronavirus.

"Les parties sont arrivées à une solution (…) le gouvernement a accepté d'annuler la décision", a indiqué une juge de Boston, Allison Burroughs, cité par la VOA , lors d'une audience par téléconférence. Une dizaine des sociétés de technologie dont Facebook ou twitter ont soutenus

La décision, qui avait été annoncée par la police de l'immigration le 6 juillet, avait été attaquée en justice par de nombreuses universités, dont Harvard et MIT, avec le soutien des syndicats
d'enseignants et près de 20 Etats américains.

plus d'une douzaine de sociétés technologiques, dont Google, Facebook et Twitter, ont également manifesté leur soutien aux universités, arguant que la politique nuirait à leurs entreprises.

Les universités Harvard et MIT avaient demandé le blocage d'une décision qu'ils qualifiaient d'"arbitraire et capricieuse", et visant à "forcer les universités à reprendre l'enseignement en présentiel", au mépris des risques sanitaires encourus alors que la pandémie continue de progresser aux Etats-Unis.

election-net.com/Avec Voa Afrique

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate