Tueries des ADF : deuxième journée sans activités à Beni

Photo d'illustration


Des activités socio-économiques sont paralysées ce mercredi 17 avril 2024 en ville de Beni au Nord-Kivu. L'entité urbaine s'est réveillée sous le coup d'un nouvel appel à des journées de deuil après des tueries depuis plusieurs semaines. 

Au centre-ville, les boutiques sont fermées et des stations services vendent en catimini du carburant à leur client. Quelques commerçants sont toutefois assis devant des portes fermées discutant de l'actualité au centre commercial de Matonge. 

La circulation est toutefois fluide au boulevard Nyamwisi où des engins roulants  font des navettes. Des motocyclistes sont parmi ceux qui travaillent clandestinement sans porter des gilets leur identifiant. 

Dans plusieurs quartiers, les activités scolaires sont également paralysées. Des écoles sont desertes. Interrogés le matin en commune Ruwenzori, deux écoliers affirment avoir été demandés de rebourser chemin. Des enseignants craignaient des représailles des manifestations spontanées qui puissent surgir suite à l'appel de deux journées de deuil. 

Ce mercredi, il s'agit de la suite et fin des journées sans activités décrétées par les mouvements citoyens et groupes de pression. Une décision prise à la suite des tueries en commune Mulekera où des dizaines de civils ont péri à seulement quelques semaines. 

Au-delà de pleurer les morts, les jeunes disent dénoncer "le silence des autorités" face aux tueries. Ils ont même émis le vœu de voir les Ministres originaires de la région et les députés à sejourner urgemment à Beni.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • RDC : voici les bienfaits de la vaccination chez les enfants
  • Goma : de nouveaux travaux de pavage des rues lancés par le gouverneur militaire
  • Kwilu : des miliciens Mobondo tués à Mubenga


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments