img

Actualités

Politique

Le gouverneur déchu de la province de la Tshopo ainsi que deux membres de son gouvernement en l'occurrence les ministres provinciaux des Finances et des Infrastructures, Travaux publics et Reconstruction, viennent d'être officiellement notifiés, ce jeudi 2 Juillet 2020, par l'assemblée provinciale, de leurs mises en accusation à la cour de cassation.

C'est le huissier judiciaire près la Cour d'Appel de Kisangani qui est aller déposer la notification de la mise en accusation au gouvernorat de province qui a accusé réception.

Comme si cela ne suffisait pas, après avoir declaré le gouvernement provincial démissionnaire à l'issu du vote de la motion de censure qui avait recueilli 13 voix pour, 10 voix contre et 5 bulletins nuls, l'assemblée provinciale a, une fois de plus, à la plénière du 29 juin dernier, consacré à la clôture de la session de mars, voté pour la mise en accusation de Louis-Marie Wale Lufungula et les ministres provinciaux des Finances et des ITPR à la cour de cassation.

Il est reproché à ces derniers le détournement des deniers publics ainsi que la participation criminelle.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate