img

Actualités

Société

Après l'incendie meurtrier déclaré lundi dernier sur l'avenue Funu premier au le quartier Mosala dans la commune de Kadutu à Bukavu, les sinistrés restent toujours dans la rue et à la merci des intempéries. ils plaident pour leur assistance.

Ce jeudi, 03 Juin 2020, le chef du quartier Mosala accompagné des représentants des sinistrés, du service de la protection civile de Kadutu, de la nouvelle dynamique de la société civile NDSCI et la division des affaires humanitaires ont procédé à l'identification physique de tous les sinistrés sur leurs parcelles respectives, chacun avec ses locataires (possible).

Un nombre de 117 ménages incendiés dont 70 propriétaires et 47 Locataires ont été listés avec 762 personnes sans abris, dépourvues des vivres et non vivres et ayant perdues plusieurs biens et des documents nécessaires (scolaires et ou académiques).

Pour ces milliers des sinistrés, le besoin le plus criant et immédiat pour eux, c'est les vivres et non vivres car plusieurs n'ont jusque là même pas trouvé à manger et la plupart, passent la nuit à la belle étoile.

La nouvelle dynamique de la société civile, NDSCI-Kadutu, lance un cri de détresse à toute personne de bonne volonté, au Gouvernement national et provincial, aux organismes nationaux et internationaux, aux entreprises et sociétés, aux élus provinciaux et nationaux, aux services étatiques, para étatiques d'assister à ces centaines de sans abris.

''Vos dons sont les bienvenus pour sauver les vies. La chaîne de solidarité devrait s'imposer'', a lancé le responsable de l'ONG.

Signalons qu'un autre incendie s'est déclaré le matin du mercredi 03 juin (04heures locales) à Panzi dans la commune d'Ibanda et a fait mort d'hommes avant qu'un autre ne se déclare sur l'avenue cercle hyppique la journée du même mercredi 03 Juin.

Héritier Bashige depuis Bukavu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate