img

Actualités

Société

La fédération des comités syndicaux des marchés urbains (FCMU) s'indigne de la dégradation de la situation sécuritaire de syndicalistes des marchés à Panzi. Cette annonce a été faite au lendemain des troubles survenus au marché urbain de Kamagema à Panzi dans la ville de Bukavu à la suite de l'enlèvement du président Syndical dudit marché, les esprits restent révoltés.

Dans un communiqué rendu public la soirée de ce jeudi 02 juillet 2020, dont une copie est parvenue à Élection -net. com, cette structure regroupant plusieurs présidents des marchés urbains de Bukavu, se dit ''très consternée par des menaces dont sont victimes les membres du comité syndical par un groupe non autrement identifié porteur d'un mandat'' relève ce communiqué.

Cette structure l'a fait savoir à l'issue d’une réunion tenue au bureau du quartier Panzi ce jeudi entre la société civile locale, la cheffe de quartier Panzi, les cadres de base, certains vendeurs, la police nationale congolaise ainsi que la fédération des comités des marchés urbains.

La FCMU sollicite ainsi l'implication des autorités politico-administratives afin de trouver une solution définitive à ce conflit qui oppose le comité du marché de Panzi à un particulier qui réclame une partie de ce marché.

La matinée de ce jeudi était très agitée à Panzi dans la commune d'Ibanda. les vendeurs et vendeuses de ce lieu de négoce sont descendus dans la rue pour réclamer la libération de leur président Syndical qui aurait été enlevé depuis mercredi 01 juillet.

Héritier Bashige depuis Bukavu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate