img

Actualités

Dans le cadre d'enquêter sur le programme d'urgence de 100 jours du chef de l'État, la société Nationale d'électricité station du Sud-Kivu-Maniema est pointée du doigt par la justice.

Le parquet général de Bukavu a ouvert une enquête sur l’utilisation d'une somme de 1 millions de dollars allouée à la division provinciale de la SNEL Sud-Kivu/Maniema pour l’exécution des travaux liés à la fourniture du courant électrique dans ce programme de 100 jours.

La justice compte enquêter sur la destination et l'utilisation de cette somme, d'auditionner les intervenants, de déceler les cas de détournements des deniers publics éventuels ainsi que d'arrêter les auteurs.

À ce effet, le procureur général de Bukavu a requis l'officier de la Police Judiciaire, Ndeko Babunga et Prosper Nfundiko de la Police Nationale Congolaise.

Il sied de signaler que depuis le mois de Mars dernier, la justice Congolaise a ouvert une série des dossiers et d’interpellations de certains dirigeants des différentes entreprises incluses dans l'exécution des travaux du programme de 100 jours du chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi.

Héritier Bashige depuis Bukavu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate