img

Actualités

Internationale

Politique

Santé

Les 27 Etats membres de l'Union européenne mènent chacun des politiques différentes de riposte, en termes de restrictions ou de vaccination notamment contre la covid19 et ses différents variants. Mais malgré ces efforts, le virus continue à se reprendre sur l'espace européen. Que faire ?

Ces pays de l'espace Schengen se sont décidés de se réunir ce jeudi 25 février, afin de "trouver une possibilité de limiter le franchissement des frontières internes et d'instaurer un passeport-santé sur le modèle de ce qui se fait en Israël", annonce le média allemand m.dw.com.

Selon la même source, ce passeport de vaccination, qui sera appelé "passeport vert", est une proposition du chancelier autrichien.

"Sebastian Kurz suggère que chaque citoyen européen y consigne ses certificats de vaccination anti-Covid-19 ou ses tests négatifs au virus. Le document numérique permettrait ainsi de circuler d'un Etat à l'autre mais aussi d'aller au restaurant, de séjourner à l'hôtel ou d'assister à un concert, par exemple", indique-t-on.

Les dirigeants européens ont, par ailleurs, indiqué qu'ils veulent bien protéger leur population.

"Mais cette entrave à la libre circulation des personnes et des marchandises au sein de l'espace Schengen déplaît à la Commission".

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate