img

Actualités

Politique

Santé

Plusieurs voix s'élèvent pour commenter la sortie médiatique du président de la chambre haute Alexis Thambwe Mwamba sur une probable convocation du congrès pour régulariser l'état d'urgence décrété déjà par l'institution Président de la République.

C’est le cas du député provincial Jean Paul Paluku Ngahangondi qui, dénonce l' inopportunité d’organiser le congrès en ce moment où l’on fait face à la pandémie de la maladie à coronavirus.

Cet élu de Beni territoire, rappelle que les énergies devraient plus s’orienter dans un sens précis et cela pour arriver à vaincre le Covid 19 qui ne cesse d’endeuiller les familles partout au monde et principalement en République Démocratique du Congo .


« Le sénat et la chambre basse ne sont pas exemptés à la mesure luttant contre la propagation du Coronavirus prise par le Chef de l'État Félix Tshisekedi Tshilombo, la mesure limitant le nombre des personnes réunies à 20 personnes tout en respectant la distance de 1 mètre », A-t-il souligné à election-net.com

Ainsi, il a demandé au chef de l'État de mobiliser l'armée et la police pour disperser ceux-là qui tenteront de violer sa décision sur l’Etat d’urgence qui rencontre l’assentiment de la population, en organisant ce fameux congrès sous prétexte qu'ils veulent régulariser l'état d'urgence décrété par l'institution Président de la République, demande t-il, tout en rappelant qu’un ‘État fort et responsable, veille au respect de ses décisions prises pour l'intérêt suprême de sa population’.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate