img

Actualités

Société

Les agents de la Régie des voies aériennes (RVA) réclament le paiement de leurs salaires du mois d’avril et ce, après une communication lundi 13 avril de la direction générale relative via la délégation syndicale nationale de son incapacité à garantir le salaire du mois d’avril. Ils s’inquiètent de voir ‘’une grande société viable comme la RVA dont les indicateurs étaient pourtant au vert, se retrouve dans une situation à moins d’un mois à peine de service minimum juste au motif de la nullité de la production"

Dans un document datant du 14 avril 2020 portant numéro référence 005/BANSYND/RVA/2020 adressé au directeur général de la RVA à Kinshasa/N’dolo dont une copie réservée au Chef de l’Etat Congolais, l’intersyndical de la RVA s’interroge si la société ne disposée pas depuis 8 ans quelque réserve pour faire face à des circonstances pareille ? avant de le tenir seul responsable de sa position et des dérapages qui en découleraient.

« Etant donné que sous votre direction et depuis plusieurs années, nous n’avons quasiment eu, ce en violation de l’ art 263 du code du travail, aucune réunion sérieuse relatant de façon claire et détendue la réalité des chiffres de l’accompagnement des syndicat frisant parfois la complicité dans la paix de façon responsable, nous vous tenons pour seul responsable de votre prise de position et vous informons qu’elle ne nous engage ni de près de loin et que à la fin de ce mois les travailleurs attendrons bel et bien leurs salaires, sans plus » lu-t-on dans ce document dont une copie est parvenue à election-net.com.

Ils promettent par ailleurs, à la suite de l’attitude de leur hiérarchie qu’ils se verront dans l’obligation de braver l’interdiction de rassemblement de plus de 20 personne en mobilisant tous les travailleurs de la RVA pour venir réclamer ses salaires.

Jean Paul Tshimanga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate