img

Actualités

Éducation

C'est depuis près de deux mois que les étudiants sont confinés à la maison suite à la maladie de coronavirus conformément aux mesures d'interdictions des activités en public réunissant plus de 20 personnes plusieurs édictées par le chef de l'État congolais, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Certains étudiants rencontrés ce jeudi, 14 mai à Kinshasa par election-net.com se disent inquiets du silence du ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire, Thomas Luhaka Losendjola.

"Pourquoi le ministre de l'enseignement supérieur et universitaire ne communique pas pour rassurer les étudiants pendant cette période de crise sanitaire comme le fait son collègue de l'enseignement primaire, secondaire et technique", s'agacent certains d'entre eux.

D'autres en revanche souhaitent voir le ministre de l'enseignement supérieur et universitaire mettre en place des initiatives pour encadrer les étudiants qui sont confinés à la maison pendant deux mois sans aucunes formations académiques à distance comme le fait le Ministre Willy Bakonga pour les élèves finalistes.

Cette pandémie de coronavirus remet à table le débat sur la numérisation des universités congalaises dont la plupart utilisent encore les anciennes méthodes d'enseignement alors que sur d'autres cieux les enseignements sont numérisés.

Isaac Nyongi, étudiant d'une université de la place exorte les autorités de l'enseignement supérieur et universitaire de pouvoir mettre en place les nouvelles technologies d'information et de la Communication pour numeriser les universités congalaises afin que prochainement en cas d'un empêchement similaire que les enseignements puissent se donner à distance.

ADK

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate