img

Actualités

Politique

Suite à une plainte déposée par la sénatrice Bijoux Goya, le procureur général près la Cour de Cassation avait introduit la semaine passée une demande de la levée des immunités parlementaire du président du Sénat, Alexis Ntambwe Mwamba pour "imputations dommageable et injures publiques" dans une séance plénière au d'avril dernier.

Face à cette dernière (demande), la chambre haute du parlement de la République Démocratique du Congo a mise en place une commission spéciale chargée d'examiner la demande d'autorisation aux fins de l'instruction du Procureur Général près la cour du cassation du 11 mai 2020 et ce, après une consultation des groupes politiques et des groupes provinciaux.

Lire aussi: RDC: Thambwe Mwamba visé par une action de la justice

Selon la décision du sénat signée par Tibashima Mbongemu Anteenyi, deuxième vice président lundi 25 mai 2020 dont election-net.com a parcouru, cette commission est composée de 13 sénateurs et sénatrices comme membres, dont:

  • Agito Amela Carmel;
  • Bazengo Tebuseli Papy;
  • Mbul an Nsung Sanata Nathalie ;
  • Ekanga Lushyma Moïse;
    *Kabuya Lumunu Célestin ;
  • Kimbuta Yango André ;
  • Libala Birhashira Patrick ;
  • Lweswe Bakuamoto Victorine ;
  • Mandza Andia Dieudonné ;
  • Mutombo Mbwebwe Hyppolyte ;
  • Mwando Katempa Christine ;
  • Uweka Ukaba Pierrot;
  • Vunabandi Kanyamihigo Célestin

Cette commission élit à son sein le président et le rapporteur et n'a que 48heures pour présenter son rapport à la plénière après sa constitution.

Jean Paul Tshimanga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate