img

Actualités

Sécurité

L'activisme des présumés ADF a été évoqué au cours de la 41è réunion du conseil des ministres tenue vendredi 24 juillet 2020. Selon le compte rendu de cette réunion, le ministre nationale de la défense et anciens combattants, Ngoy Mukena a révélé que les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) poursuivent sans relâche les opérations de traque des groupes négatifs dont la nébuleuse ADF.

A en croire ce document consulté par élection-net.com, l'engagement des FARDC au front a permis d'obtenir un résultat non négligeable. Ce qui fait qu'aujourd'hui la capacité de nuisance des présumés ADF a été réduite.

" Ces initiatives ont abouti à la réduction sensible des capacités opérationnelles des terroristes ADF et autres, et à la reddition ainsi qu'au démantèlement de principaux bastions",peut on lire dans ce document.

Notons que plusieurs bastions des présumés ADF sont passés sous le contrôle de l'armée régulière suite aux opérations dites des grandes envergures lancées en octobre 2019. L'ancien commandant des opérations Sokola 1, le général Jacques Ychaligonja a fait savoir vendredi dernier que pour le moment il ne reste que l'étape de "stabilisation".

En rappel, les présumés rebelles ADF ont déjà fait plusieurs victimes du côté de la population civile. D'après l'organisation de défense des droits de l'homme centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et le droit de l’homme (CEPADHO) plus de 3000 civils ont été tués depuis 2014.

Dieubon Mughenze

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate