img

Actualités

Sécurité

Société

Le mouvement citoyen luttte pour le changement, (LUCHA RDC-Afrique) a dans une déclaration parvenue à Election-net.com ce lundi 18 janvier 2021 recommandé au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi de repenser totalement aux mesures barrières imposées à la population et les adapter à la situation socio-économique du peuple congolais.

Cependant, ce mouvement citoyen demande au chef de l'État d’annuler le couvre-feu de 21h à 5h du matin, car soutient-il que c’est une décision qui ne tient pas vue la réalité du pays.

''Dans plusieurs villes de la RDC à partir de ces heures le risque de contamination est réduite car plus de 90% de la population se retrouve à la maison à l’abris du danger'' peut-on lire dans cette déclaration.

Et de poursuivre que contrairement à ces heures-là la vigilance doit être accentuée pendant les heures mouvementées de la journée.

Par ailleurs, la Lucha RDC-afrique plaide pour l'annulation de toute mesure qui handicape le fonctionnement des institutions éducatives en RDC et d’autoriser les écoles et universités à ouvrir leurs portes en mettant l’accent sur le respect des mesures barrières au COVID19 (Se laver régulièrement les mains, la distanciation sociale dans les écoles, le port de masque).

Ces mesures doivent être accompagnées d’une surveillance étroite des services habiletés dans le domaine de santé et l’éducation.

En dehors du couvre-feu, la Lucha demande également annulation de la mesure interdisant les manifestations publiques afin de permettre aux citoyens congolais de s’exprimer librement et de limiter les violations des droits de l’homme (répressions, tortures, intimidations, arrestations arbitraires) qui se multiplient en RDC lors des manifestations pacifiques.

Par ailleurs la Lucha promet d’initier une série des manifestations en RDC pour sauver l’éducation en RDC et l’avenir de la nation, et reste disposée à partager son expertise

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate