img

Actualités

Politique

La question relative aux prochaines échéances électorales de 2023 a été évoquée à la réunion du Présidium de la plateforme politique Lamuka de ce vendredi 26 février à Kinshasa.

Cette rencontre a connu la participation des deux, des quatre leaders de Lamuka, à savoir : Martin Fayulu et Adolphe Muzito.

Dans le communiqué final sanctionnant cette réunion, "le Présidium de Lamuka, comme le peuple congolais,
prévient, qu'il n'acceptera aucun glissement du pouvoir illégitime en place qui s'est impliqué au peuple congolais contre sa volonté", peut-on lire dans ce document parvenu à election-net-com.

En sus, "le Présidium exige des réformes de tous les textes et des institutions ayant un lien avec les élections".

Toutefois, "ces réformes doivent se faire consensuellement et de façon paritaire, entre toutes les parties prenantes, en dehors des institutions "illégitimes actuelles", précise Lamuka.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate