img

Actualités

" je ne sais pas si je dois dire que Je n'ai pas démérité, mais très humblement, je pars du gouvernement avec la conviction que mon action au sein du ministère de la justice a apporté une pierre à l'édifice de la consolidation de l'État de droit dans notre pays", tels sont des propos de Célestin Tunda ya Kasende, le désormais ex vice-premier ministre et ministre de la justice a déposé samedi sa démission auprès du premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Il était interdit de participer aux réunions de conseil des ministres et poussé à la démission par Félix Tshisekedi pour avoir transmis à l'Assemblée nationale au nom du gouvernement sans être débattu son avis, les propositions de lois Sakata et Minaku pour la réforme de la justice. Cette situation lui avait coûté une brève interpellation, depuis lors, il n'était plus en entente avec Félix Tshisekedi.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate