loader
img

Société

Internationale

Economie

Actualités

Ph d'illustration

La mission du département Afrique du Fonds Monétaire International (FMI), débutée à Kinshasa, le 26 avril dernier, pour réaliser la deuxième revue du programme du gouvernement soutenu par la Facilité Élargie de Crédit (FEC) et mener des consultations au titre de l'article IV du FMI, est arrivée à son terme.

Cette institution de Breton Woods a exprimé sa satisfaction sur les réformes initiées par les autorités congolaises. Elle a, par la même occasion, revu à la hausse ses perspectives de croissance de 2022 pour la République Démocratique du Congo (RDC), passant de 6,1% à 6,4%.

Selon le FMI, ces prévisions revues à la hausse s'appuient sur les résultats "satisfaisants" des réformes mises en œuvre depuis plusieurs mois par les autorités, et qui ont contribué à une croissance pour l'année 2021 estimée à 6,2%, grâce notamment, au secteur minier et des services.

" Le déficit du compte courant s'est réduit à 1% du PIB, grâce au niveau élevé des exportations minières. Un rebond dans le secteur minier a permis une augmentation significative des réserves internationales brutes, atteignant près de 3 milliards de dollars ou 6,4 semaines d'importations à fin 2021. Le déficit budgétaire global s'est amélioré à 1 % du PIB, en raison des recettes plus élevées et d'investissements inférieurs aux prévisions", note le FMI dans son communiqué final.

Toutefois, le FMI a formulé dans son communiqué de fin de mission plusieurs recommandations aux autorités congolaises pour soutenir l'activité économique.

" L'avancement des réformes structurelles reste essentiel pour favoriser la croissance inclusive et l'inclusion sociale. Pour soutenir l'activité économique, il faudra répondre aux importants besoins d'infrastructures, avec une hiérarchisation stricte et une mise en œuvre opportune des projets d'investissement propices à la croissance ", ajoute le communiqué signé par Mercedes Vera- Martin, cheffe de la dite mission du FMI en RDC.

Pour rappel, le conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé le 15 juillet 2022 un accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC) de 1,52 milliard USD en faveur de la République Démocratique du Congo (RDC).

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate