img

Actualités

Politique

Les réactions fusent de partout sur l'inculpation de militants de la Lucha à Beni au Nord-Kivu, plusieurs acteurs politiques dénoncent cette décision de la justice et exigent que ces 8 militants soient libérés le plus vite possible.

Olivier Kamitatu Etsu porte-parole de Moïse Katumbi a dans un message sur sa page Twitter consultée par election-net.com ce samedi 16 janvier 2021 indiqué que les réquisitions du Ministère public contre ces jeunes de la Lucha rappelle les heures tragiques de l’ancien régime qui, au prix du sang, bâillonnait toutes les libertés.

Ainsi, il a souligné que revivre un récent passé au cours duquel la justice s’était égarée, reste un indescriptible sentiment de révolte.

En rappel, ces 8 militants du mouvement citoyen luttte pour le changement (lucha) ont été arrêtés en décembre dernier, alors qu'ils étaient en pleine manifestation anti Monusco dans la ville de Beni.

Ils sont poursuivis pour violence et insultes à l'encontre d'une sentinelle et le sabotage, le ministère public a estimé que ces fautes méritent 10 ans pour sabotage et 5 ans pour violence et insultes.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate