img

Actualités

Politique

l'Union pour la Démocratie et le Progrès Sociale (UDPS) a, lors d'une réunion extraordinaire tenue dimanche 21 juin dernier, invitée le FCC à retirer ses trois propositions des lois initiées à la chambre basse du parlement. Selon le parti présidentiel, ces propositions "portent atteintes à l'indépendance de la justice" et demande au peuple à se tenir prêt pour une résistance.

En réaction, le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) traite d'une "menace à la démocratie" . Cette formation politique appelle l'UDPS à la retenue en attendant que les propositions des lois soient débattues par les députés nationaux.

"Je demande aux gens de laisser au parlement de mener un débat là-dessus. C'est vraiment malheureux. Cette façon de voir toujours la rue est une menace contre la démocratie ", a déclaré Ferdinand Kambere, secrétaire adjoint du PPRD à Top Congo fm.

Rappelons qu'après le dépôt à l'assemblée nationale des propositions de lois par les députés nationaux Minaku et Sakata visant la réforme du secteur judiciaire, des réactions ont fusé de partout.

Si certains politiciens ont approuvé cette idée, d'autres par contre, se sont catégoriquement opposés à cette démarche.

Jean Paul Tshimanga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate