img

Actualités

Politique

L'opération de déclaration d'apparence des députés nationaux initiée par le bureau d'âge se poursuit à l'assemblée nationale de la République Démocratique du Congo.

La nouvelle coalition gouvernementale en gestation, l'Union Sacrée de la Nation de l'actuel Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, tout comme la plateforme politique Front Commun pour le Congo, (FCC) de l'ancien Président de la République Joseph Kabila Kabange, enregistrent des députés nationaux dans leurs rangs. Même si la première est entrain de rafler la mise, la seconde ne manque pas elle aussi de ceux qui veulent y rester fidèles au Président honoraire. C'est le cas des députés nationaux du parti politique Actions Alternatives pour la Renaissance du Congo, AARC.

5 au total qui, dans une déclaration politique faite ce samedi 23 janvier à Kinshasa, continuent à se reconnaître du Front Commun pour le Congo.

"Après analyse de la situation du moment,(…)
Déclarons ce qui suit :

1.Nous nous reconnaissons tous, de manière non-équivoque, députés nationaux du regroupement politique Action alternative pour le bien-être et le changement AAB en sigle et à la plateforme "Front Commun pour le Congo" FCC en sigle", ont-ils noté dans déclaration, avant de poursuivre :

"2. Nous déclarons notre attachement à notre autorité morale, en l'occurrence l'honorable Elysée Munembwe Tamukumwe".

"3. Nous réaffirmons notre indéfectible soutien à l'autorité morale du "Front Commun pour le Congo", FCC en sigle, le Sénateur à vie, l'honorable Joseph Kabila Kabange".

Rappelons cependant que 9 de 16 députés nationaux du regroupement politique Action alternative pour le bien-être et le changement, AAB dont les 5 députés nationaux de l'AARC se réclament être membres, ont adhéré à l'Union Sacrée de la Nation.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate