img

Actualités

Politique

Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza promet l’enfer au FCC.
Dans ce qu’on peut qualifier de giga-meeting tenu au directoire de l’Unafec, dimanche 26 Juillet 2020, Antoine Gabriel Wa Kumwanza s’est virulemment attaqué au Front Commun pour le Congo, son adversaire juré.

Le président National de l’Unafec, devant une foule immense constituée majoritairement des militants de son parti politique mais aussi, de l’Udps et de la Scode De Jean-Claude Muyambo, est revenu sur les questions d’actualité aux pays. Abordant le respect de la constitution réclamé par des personnalités du FCC, Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza rappelle aux FCC toutes les déviations sous la présidence Kabila

“ Apprenons à avoir honte à un certain moment. C’est vous qui parlez du respect de la constitution aujourd’hui. Mais que dit cette constitution, le président de la République est élu pour un mandat de 5 ans renouvelable une seule fois. Et celui de vôtre là, il a mis combien d’années au pouvoir? plus de 10 ans. C’est ça le respect de la constitution ou c’est une autre constitution? “ a lancé le président national de l’Unafec.

Sur la question de la réouverture des églises réclamée par certaines personnalités du FCC, Kyungu Wa Kumwanza évoque le passé très récent:

« Aujourd’hui, on me taxe de traître parce que nous soutenons Fatshi. Mais celui qui avait présenté Félix Tshisekedi comme Président n’était-il pas katangais? Pourquoi on ne dit pas qu’il est traître? Ces gens malades veulent réclamer l’ouverture des églises. Ils ont une mémoire courte eux qui avaient profané des églises en y lançant même des bombes ( gaz lacrymogène) dans des églises . Comme ici à la Basiliques. D’abord vous encercliez la Basilique et finalement vous vous êtes introduits par effraction… C’est le début de votre punition, vous finirez très mal”, a-dit Kyungu Wa Kumwanza.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate