img

Actualités

Sécurité

Douze civils ont été tués dans la nuit du lundi 22 juillet au 23 juillet lors de deux nouvelles attaques attribuées au groupe armé ADF (Alliance de Forces Démocratiques) dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

D’après des sources sur place, un groupe de combattants d'ADF a fait incursion à Mabasele, un quartier situé dans la partie Ouest de la commune rurale d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni en contournant  des positions des FARDC, avant de s'attaquer aux civils.

D'après la société civile du territoire de Beni, 9 personnes tuées, notamment 4 femmes, 4 hommes, un bébé d’un mois ainsi que trois blessés par balles.
 
Trois autres ont été tuées dans le village de Kasana (voisine du village d'Oicha), dans  la localité d’Erengeti.
 
Selon des des sources militaires, les soldats des FARDC sont à la poursuite des assaillants.
Théâtre des attaques à répétition, le territoire de Beni dénombre 22 civils tués depuis six jours dans des attaques attribuées aux ADF.

Olivier Kalume

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate