img

Actualités

Le leader du mouvement "Nouvel Elan", Adolphe Muzito, candidat Président invalidé, accuse la CENI d'éliminer les candidatures sérieuses l'une après l'autre en complicité avec le pouvoir en place.


Dans un point de presse ce samedi 25 août à Kinshasa, il a dénoncé l'imposture de la Ceni en évoquant comme motif le conflit d'intérêt avec son ancien parti le Palu qui contexte sa candidature, alors qu'il porte le label d'un autre regroupement politique.

"Je ne suis plus militant du Palu depuis le 2 août 2018", a-t-il déclaré à la presse muni de sa lettre de démission adressée au secrétaire général chef du Parti Lumumbiste unifié, Antoine Gizenga, datant du 4 août dernier. Une lettre que ce dernier a refusé d'accuser réception.

Le Premier ministre honoraire, Adolphe Muzito Mfumuti, initiateur de l'Université populaire espère que sa candidature sera validée par la cour constitutionnelle.

Michael Bakemba

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate