img

Société

Sécurité

Politique

Actualités

Illustration

Dimanche Kamate, rédacteur en chef de la Radio Muungano, émettant à Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni, province du Nord-Kivu, a été interpellé par la police puis transféré à l'état-major de l´armée, situé au camp militaire de Matobo dans la même agglomération, ce vendredi 12 Août 2022,où il a été retenu pendant de longues heures. 

Selon l'organisation Journaliste en danger (JED), il a été reproché à Kamate la diffusion d´une émission qualifiée de "prohibée" sur les antennes de la radio Muungano, Dimanche 7 août dernier. 

C´est sur ordre de l'administrateur militaire du territoire de Beni, colonel Ehuta Omeonga Charles que le journaliste a été interpellé puis auditionné sur procès-verbal. 

En effet, Kamate a dirigé l´émission "débattons-en" autour de l'analyse de la guerre du M23 par les animateurs des mouvements citoyens, qu´il avait comme invités. 

L´administrateur estime que cette émission a violé les normes de l´état de siège actuel. 

Il a indiqué à JED qu'il s'agit pour lui de donner une correction au journaliste pour revenir à l'ordre selon la vision de l'état de siège.

Cette même organisation souligne que c'est dans la soirée du même vendredi que Dimanche Kamate a été libéré et retourné à la rédaction avec tous ses biens saisis lors de son audition.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate