Nord-Kivu : nouveau cas de justice populaire enregistré à Goma

Vue de la ville de Goma, côté Ouest. Ph/ENET © Prince Bagheni


Un jeune homme d'une vingtaine d'années a été brûlé vif par la population à l'entrée des deux antennes au quartier Majengo dans la ville de Goma ce mercredi 17 avril 2024.

Les premières informations parvenues à Election-net.com renseignent qu'il a été attrapé en flagrance en train de voler, a été vite maîtrisé par les jeunes dudit quartier après la fuite de son complice.

« C’est un jeune d’une vingtaine d’années brûlé par les habitants en colère. Il a été surpris en plein acte de vol des téléphones. Malheureusement il n’a pas échappé à la colère de la population, il a été calciné sur place, » a témoigné Lukoo Clovis, président de la jeunesse du quartier Majengo.

Il y a peu, un autre jeune déplacé a été lapidé au quartier Lac vert, à l'ouest de la ville de Goma pour avoir volé ''une bâche'' d'un autre déplacé de guerre.

Les cas de justice populaire sont récurrents dans la ville de Goma, d'où l'urgence pour les décideurs politiques d'accentuer les sensibilisations pouvant permettre à la population à faire foi à la justice, ce qui pourrait mettre fin à ce phénomène de justice populaire devenu monnaie courante dans la capitale du Nord-Kivu.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Goma : cette nouvelle alerte sur la circulation des collaborateurs et espions du M23
  • Ituri : nouvelle alerte sur l'occupation de la forêt Menzi-Menzi par les ADF
  • Goma : accusé d'être derrière le bombardement d'un camp des déplacés, Kigali réagit


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments