img

Actualités

Politique

Société

Le coordonnateur de la cellule de sécurisation des procès verbaux à usage de centres de contrôle technique (CSPVCCT), Josué Kalimbiro Wa Ngashani a été révoqué de ses fonctions, depuis le mardi 1 mars 2022.

Dans un arrêté provincial signé par le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, Ndima Kongba Constant, lu à la radio télévision nationale congolaise (RTNC), il lui est reproché d'avoir affiché un comportement qui viole gravement les dispositions pertinentes du code de conduite de l'agent publique de l'état en se livrant dans la gabegie financière et la malversation financière.

Ainsi, sur proposition du conseiller principal du gouverneur ayant le transport et voies de communication dans ses attributions, le gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé de révoquer le précité de ses fonctions.

Notons que l'autorité provinciale a nommé Bahati Maheshe Pascaline comme coordonnatrice de la cellule de sécurisation des procès verbaux à usage des centres de contrôle technique automobiles au Nord-Kivu (CSPVCCT).

Enfin, il a été demandé au directeur de cabinet du gouverneur militaire et au conseiller principal ayant le transport et voies de communication dans ses attributions de faire exécuter ce présent arrêté qui sort ses effets à la date de sa signature.

Prince BAGHENI, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate