img

Actualités

Santé

Parmi les 18 patients déclarés guéris et déchargés de l'hôpital ce samedi 7 Juin 2020, figure une femme âgée de 83 Ans. Elle a été la première à recevoir son certificat confirmant sa guérison.

Et comme dans l'opinion l'on sait déjà que les personnes du troisième âge, atteintes par la covid-19, survivent difficilement. Il y en a déjà certains habitants de la Ville touristique qui, après avoir reçu cette information, ont qualifié “de miraculeuse la guérison de cette femme”.

Ainsi, ils se disent être encouragés par le chiffre de cas déclarés guéris, ce qui selon eux, atténue la frustration et la peur dans le Chef de la population.

“Nous avons appris cela, et ça nous a surpris, parce que nous savions que les personnes âgées, atteintes par la Covid 19 ne peuvent pas trouver la guérison, nous voyons le contraire, cela nous motive…”, A déclaré à election-net.com, un habitant de la ville touristique.

Pour sa part, le Docteur Richard Muteke, qui travaille à l'Institut National des Recherches Biomédicales, INRB de Goma, une épidémie nouvelle dans une contrée a toujours suscité la panique dans le Chef de la population.

Et, ladite panique s'explique à trois niveaux, notamment la peur de mourir, le doute sur l'existence de la chose, et les fausses croyances sur l'origine de l'épidémie. “il y en a ceux là qui pensent que les epidemies sont déclarées dans certaines zones pour de raison de business, ce qui n’est pas vrai” Précise t-il.

Cela complique, selon lui, la gestion des épidémies chez les Africains, suite aux US et coutumes qui ne permettent pas la compréhension facile de la part de la communauté lorsque une épidémie éclate dans une contrée donnée.

Rappelons que la province du Nord-Kivu, compte un cumul de 52 cas, dont 25 déclarés, et 4 décès communautaires.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate