New-York: L'ONU exige une enquête congolaise après l'assassinat de l'ambassadeur Italien Luca Attanasio


Après avoir appris la mort de l'ambassadeur de l'Italie, son garde du corps et son chauffeur, tous tués lundi 22 février par balles après une attaque armée qui a visé un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) pendant une visite près de Goma dans l'Est de la République démocratique du Congo, Antonio Guterres appelle les autorités les autorités congolaises à lancer des enquêtes afin de traduire en justice les auteurs de ce crime ignoble.

"Le Secrétaire général appelle le Gouvernement de la République démocratique du Congo à enquêter rapidement sur ce ciblage odieux d'une mission conjointe des Nations Unies sur le terrain et à traduire en justice les auteurs de cette attaque. Il réaffirme que les Nations Unies continueront d'appuyer le gouvernement et le peuple congolais dans leurs efforts visant à instaurer la paix et la stabilité dans l'est du pays " a déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général de l’ONU.

Du côté congolais, le gouvernement se dit prêt à tout mettre en œuvre pour découvrir les auteurs de ce meurtre.

" Je promets au gouvernement italien que, le gouvernement de mon pays mettra tout en ouvre pour découvrir qui est à la base de cet ignoble meurtre" disait Marie Ntumba Nzenza, ministre des Affaires étrangères de la République démocratique du Congo (RDC).

Joël Mesa Nzuzi


Post Tags


leave a reply

Comments