img

Politique

Photo d'illustration

Le siège provincial du Mouvement de Libération du Congo (MLC/Kasaï Oriental) a été saccagé par les inconnus dans la nuit du samedi au dimanche 27 mars 2022 à Mbuji Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental.

Selon Pascal Gauthier Lukusa, président Fédéral de cette formation politique chère à l'ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, l'incursion de ces hors la loi au siège du MLC est intervenue à zéro heure. Il ajoute qu'ils ont endommagé les vitres des fenêtres et des portes de siège de ce parti avant que la police ne vienne sur place pour s’enquérir de la situation.

" Nous condamnons ces actes ignobles des ennemis de la démocratie, le MLC est parti politique membre de l’Union Sacrée de la Nation, nous soutenons la vision politique du président de la République Démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi. Nous demandons à nos militantes et militants de rester serein, de persévérer, car on peut jeter les pierres qu’à un arbre qui porte des bons fruits ", a déclaré Pascal Gauthier Lukusa.

Le président Fédéral du Mouvement de Libération du Congo précise  que son parti va déposer une plainte contre inconnu pour que les auteurs de ces actes de sabotage soient démantelés et jugés conformément aux lois de la République Démocratique du Congo.

Il sied de signaler que le siège provincial est saccagé au lendemain de la double cérémonie de la matinée politique animée par Pascal Gauthier Lukusa président fédéral du MLC et l’installation officielle du comité exécutif fédéral de ce parti membre de l'Union sacrée du président Félix Tshisekedi.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate