img

Actualités

Internationale

Le journaliste indépendant, Soulaimane Raissouni a été condamné mercredi à cinq ans de prison ferme en appel par la justice Marocaine pour agression sexuelle.

Selon l'Agence Française de Presse, cette accusation est rejetée par la défense du journaliste, qui a décidé de se pourvoir en cassation, et dénoncer les " failles " de l’accusation.

" Ce jugement est la preuve qu’on veut se venger de M. Raissouni. Nous sommes très déçus, on s’attendait à ce qu’il soit innocenté au regard de l’ensemble des failles exposées tout au long du procès ", a déclaré à la sortie de la cour d’appel de Casablanca son conseil, Me Miloud Kandil, à l’Agence France-Presse.

Il sied de signaler que la peine d’emprisonnement est assortie de dommages et intérêts de 100 000 dirhams (environ 9 500 euros) en faveur du plaignant. M. Raissouni, éditorialiste de 49 ans, connu pour son ton critique vis-à-vis des autorités du Maroc, était accusé d’agression sexuelle par un jeune militant LGBTQ.

Il estime être poursuivi à cause de ses opinions. Il était passible d’une peine maximale de dix ans de prison ferme. Notez qu'au Maroc, l’attentat à la pudeur avec violence est puni de la réclusion de cinq à dix ans, selon le code pénal de cette nation.

Albert E. NG

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate