img

Actualités

Internationale

Une manifestation est programmée ce 20 juillet en Guinée pour dénoncer l’escalade despotique dont s’inscrit dans l’obstination Alpha CONDE pour  se maintenir à tout prix au pouvoir. 

Alors que le gouvernement d’Alpha Condé interdit cette manifestation, le front national de défense de la constitution (FNDC) attire l’attention de la cour pénale internationale sur les éventuels problèmes.

Maître William Bourdon et Vincent BRENGARTH  rappellent que « les derniers rassemblements ont en effet donné lieu à des violences inacceptables dans un Etat se revendiquant comme démocratique.

La répression des opposants a notamment été dénoncée par l’ONG Human Rights Watch, Amnesty International, la FIDH… L’ONU, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), les Etats-Unis, l’Union européenne et la France ont appelé au respect des libertés ». 

Mapote Gaye Dakar

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate