img

Actualités

Sécurité

Les faits se sont produits le samedi 18 juillet dernier et la nouvelle est livrée à election-net.com ce lundi 20 juillet 2020 par Saidi Vumba  président de la société civile forces vives, antenne de Salamabila.

Il indique en citant le chef du village Matchapano situé à 5 kms de Salamabila centre, que l'enlèvement a eu lieu au moment où ces femmes se rendaient dans un étang piscicole en brousse pour acheter du poisson. 

" Nous avons reçu hier le chef du village Matchapano, y compris une fraction de sa population avec 7 enfants de moins d'une année séparés de leurs mamans. C'est là que j'ai appris l'information devant le bourgmestre de la commune de Salamabila. Selon le Chef du village Matchapano, ces femmes sont allées chercher les poissons dans un étang piscicole en brousse, alors, c'est comme si il y eu rencontre avec les éléments maï maï malaïka", a dit Saidi Vumba au téléphone d'election-net.com.

Et de poursuivre que c'est 14 personnes qui ont été enlevées, dont 7 femmes mariées et 7 filles.

Il ajoute par ailleurs que les faits ont été confirmés par le porte parole de cette milice dans une radio locale et que ce dernier aurait justifié cet enlèvement par le souci de protéger leurs otages contre des éventuelles échauffourées armées, et qu'il aurait promis leur libération ce lundi.

À lui de conclure que leur libération se fait attendre depuis le matin de ce lundi, et que sa structure mène des plaidoyers pour obtenir la libération de ces mères des familles éloignées de leurs enfants de bas âge et de ces filles mineures.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate