img

Actualités

Société

Dans l'objectif d'intervenir sur la nomenclature du prix du ciment produit localement, une délégation conduite par le Commissaire général en charge de l'Economie, Matthieu Swana Kazembe, a fait une descente ce mardi 02 février 2021 dans les installations de la Carrière du Lualaba (Carrilu), une entreprise chinoise lancée dans la production du ciment.

Accompagné du député provincial Gaston Mushid et du Chef de division de l'Economie, Matthieu Swana a eu une séance de travail avec quelques responsables de la société.

Matthieu Kazembe, Commissaire général de l'Economie (Ph. Cellcom Gouv)

A l'issue de l'entretien à huis clos, un des responsables de la Carrilu a promis de "faire le feedback auprès de sa hiérarchie pour que d'éventuelles solutions soient trouvées".

Notons que ces échanges font suite aux plaintes des opérateurs économiques locaux victimes du prix exorbitant du ciment produit par Carrilu. Ils fustigent également la disparité dans la fixation du prix.

Une vue de la séance de travail (Ph. Cellcom Gouverneur)

Selon l'honorable Gaston Mushid, il ne comprend pas pourquoi le même produit peut avoir différents prix selon le client.

«Le même sac de ciment coûte moins cher pour un acheteur Chinois, un peu plus cher pour un sujet Indien et un autre prix excessif pour les opérateurs congolais.»

Et un opérateur économique d'ajouter :

«Le ciment produit localement coûte plus cher que celui produit en Zambie. Je préfère payé la marchandise à l'extérieur et revendre avec un léger bénéfice que de payer localement et attendre plusieurs semaines pour revendre à peine une partie».

Pour rappel, une délégation des opérateurs économiques nationaux a été conduite il y a peu par le député provincial Gaston Mushid auprès du Vice-Gouverneur et Gouverneur a.i Fifi Saini pour dénoncer le prix exagéré du ciment produit localement.

Stanislas LUMWANGA, depuis Kolwezi

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate